Romanesco Salad
VEUVE CLICQUOT ROSÉ

SALADE DE ROMANESCO

Next
by Kan Morieda
Bonjour, je m’appelle Kan Morieda. Je suis chef-cuisinier au « Chompoo », un restaurant thaïlandais de Shibuya. Je suis également consultant et créateur auprès de restaurants et de bars, lors d’événements et pour la presse. J’ai débuté ma carrière au restaurant « Tetsuya’s » de Sydney, en Australie. L’expérience que j’y ai acquise m’a appris à créer librement des plats et à improviser. Aujourd’hui, je vous ai préparé une « salade de romanesco ». Le chou romanesco possède une belle texture croquante. J’ai associé la légère douceur du romanesco à de la grenade et de la mozzarella. Pour accentuer un peu plus le plat, j’ai disposé de la betterave marinée, saupoudré de poivre noir et rajouté des fruits d’éléagnus en guise de touche finale. J’adore la cuisine orientale pour son côté épicé, sa légère amertume et ses arômes puissants. Avec un plat aux caractéristiques affirmées, l’acidité riche et fraîche du Veuve Clicquot Rose Label convient parfaitement. Je souhaite ouvrir l’esprit des gens. J’espère qu’en élargissant encore leurs opportunités d’apprécier librement la gastronomie, ils sauront ainsi mieux accepter leurs différences culturelles et rendre le monde meilleur.

Découvrez la recette

Ingrédients

  • 1/4 de chou romanesco, 50 g de mozzarella
  • 5 grains de poivre noir, 20 grains de grenade
  • 3 morceaux de betterave marinée (coupés en quartiers arrondis)
  • 1 cuillère à café de vinaigre de framboise
  • 1 cuillère à café d’huile d’olive
  • Feuille et fleur d’oseille, si possible
Hacher le chou romanesco en petits morceaux et le mettre dans un saladier.
Mélanger dans le même saladier la mozzarella finement découpée, les grains de poivre coupés en deux et les grains de grenade.
Incorporer le vinaigre de framboise et l’huile d'olive, puis saler selon votre goût.
Disposer en assiette en recouvrant avec la betterave marinée et l’oseille pour finir.

VEUVE CLICQUOT ROSÉ

Kan Morieda

Né au Japon en 1986, Kan a bâti sa carrière au célèbre restaurant japonais Tetsuya’s de Sydney (Australie), ainsi qu’au Tapas Molecular Bar du Mandarin Oriental Tokyo. En 2014, il ouvre son restaurant « Salmon & Trout » et lance en parallèle une société de produits alimentaires combinant gastronomie, innovation et tradition, créée autour d’une communauté de jeunes et futurs chefs âgés de moins de 35 ans. Son ambition : définir des valeurs et des expériences inédites pour la gastronomie du futur. Il est également le fondateur du restaurant thaïlandais Chompoo récemment inauguré dans le quartier de Shibuya, ainsi que l’un des membres éminents du Festival du film gastronomique au Japon.